Autres livres



épuisé
devenu collector
bientôt en numérique

Quand une biologiste et un patron de laboratoire concoctent clandestinement un traitement  rajeunissant à base d’hormones et de morphine, et mouillent un producteur de TV pour en assurer la promo discrète, ils comptent bien ramasser un pactole, mêmes si des clientes ont le mauvais goût d’en trépasser ! Mais lorsque l’animatrice de la télé en question, amie d’enfance de Cheryl, découvre le pot aux roses, la machine s’enraye. Une semaine d’investigations échevelées, jonchées de cadavres, menées tambour battant par une Cheryl en grande forme, qui fera des rencontres étonnantes, mettra la main sur un magot, échappera à d’horribles traquenards… Pendant que son Poulpe, lancé à sa recherche, connaîtra la plus périlleuse de ses enquêtes, avant de la retrouver enfin, au Pied de Porc, dans un sirtaki endiablé.

Deux courts romans réunis dans ce livre racontent le moment où le destin bascule.

Un jour en été évoque un jour de fête dans un petit village de montagne

Le retour est celui de Steph, le fils tant aimé de Reine, après une cavale de sept ans. Toutes les péripéties du drame et ses terribles conséquences se révèlent peu à peu. C’est une fois la lumière faite sur la tragédie que tous les protagonistes dévastés peuvent enfin commencer à vivre ‒ et à aimer.

   Le tableau de Paul Vence, acquis pour une bouchée de pain dans une salle des ventes par un promoteur immobilier au bord de la faillite, est-il authentique ou l’œuvre d’un faussaire ?
  Cette découverte fabuleuse a-t-elle un lien quelconque avec les crimes et délits survenus concomitamment dans la banlieue tourangelle ? Crime organisé ou folie furieuse ?
  Le commissaire Tudor a bien du mal à comprendre les sordides motivations des protagonistes dont les apparences sociales sont irréprochables.
  5 Nouvelles noires (et humoristiques):
Bintje, La Bisque (
Prix de Vendée), Le faux pas, Les carpistes, Des pompes en daim.
Disponible uniquement en e-book
Extrait :

La baronne prit le maquis, précisément le jour de son dixième anniversaire de mariage et quelques heures après le passage du facteur. S’il y avait le moindre rapport entre ces deux évènements, c’est qu’ils s’ajoutaient à la liste déjà copieuse des détresses morales de Bérangère et firent déborder la coupe : Gontran, habituellement niais, l’avait insultée avec une méchanceté qui avait allumé dans son regard une exceptionnelle lueur. Quant au courrier, il ne contenait qu’un tas de publicités de nourritures répugnantes. Et c’est en voyant ces côtelettes et ces rosbifs étalés sur papier glacé qu’elle avait eu une sorte de révélation, comme si cet éclat vénéneux dans l’œil de Gontran sur fond d’intoxication publicitaire avait assemblé subitement un puzzle de mille et un petits faits apparemment sans relation entre eux et qui avaient soudain pris un sens : elle était victime des tueurs de rêves en série qui manigançaient sa perte.

 

"J’ai écrit cette nouvelle en 1970. J’avais 23 ans.

Le titre contracte les mots amour et mourante qui symbolisent les deux pôles magnétiques de nos vies déchirées. Ce récit onirique, surréaliste, entre prose et poésie célèbre l’amour, l’amitié et la beauté du monde mais aussi évoque leur précarité aussi fragile et éphémère qu’une bulle.

J’en ai profité pour déboulonner quelques conformismes et ne renie pas quelques crudités, néologismes et autres allitérations.

En évoquant mon village natal, la maison de mes grands-parents, les capucines et la glycine, en restituant quelques phrases rituelles, j’ai cru sauver mon enfance de l’oubli."  Claudine Chollet

 

Dans ce recueil de nouvelles, l’auteur épingle la crédulité, la méchanceté, l’arrogance, la cupidité ou la perfidie des humains, pris sur le vif, à un moment précis de leur existence. Il met en évidence, dans un style impeccable, l’imbécilité heureuse qui, sans le moindre scrupule, et à tous âges, écrabouille les âmes sensibles. Mais l’ironie du titre dévoile l’optimisme qui se dégage de ces nouvelles : et si les âmes sensibles puisaient dans le mépris et la maltraitance la force de se rebeller contre la bêtise dominante ?

disponible uniquement en e-book